Des diables et des saints • Jean-Baptiste Andréa

Cela faisait longtemps déjà que j’entendais parler de Jean-Baptiste Andréa, et c’était toujours en des termes tellement élogieux que, j’en étais certaine, je devais absolument le découvrir. Son dernier roman est sorti en début d’année et je remercie les éditions Iconoclaste pour cet envoi.

Résumé …

Joseph est un vieil homme qui joue divinement du Beethoven sur les pianos publics. On le croise un jour dans une gare, un autre dans un aéroport. Il gâche son talent de concertiste au milieu des voyageurs indifférents. Il attend. Mais qui, et pourquoi ? Alors qu’il a seize ans, l’adolescent est envoyé dans un pensionnat religieux des Pyrénées, Les Confins. Tout est dans le nom. Après Les Confins, il n’y a plus rien. Ici, on recueille les abandonnés, les demeurés. Les journées sont faites de routine, de corvées, de maltraitances. Jusqu’à la rencontre avec Rose.

Mon avis …

On ne lit pas tous les jours des plumes comme celle de Jean-Baptiste Andréa. Il fait partie de ces auteurs qui nous saisissent dès la première ligne, parce que leurs mots sont forts, beaux, qu’ils nous emportent. C’est pour des moments comme ceux-là que je lis, pour découvrir une expérience de lecture inédite. Découvrir un nouvel auteur qui provoque cela en nous, c’est toujours un instant très précieux. Quand le roman débute, nous rencontrons Joseph, un homme assez âgé qui joue du piano dans les gares. Les passants s’arrêtent forcément, en l’écoutant. Il faut dire qu’il a un don, quelque chose d’incroyable se produit dès que ses doigts courent sur les touches du piano. Le fait qu’il joue dans la rue dépasse l’entendement, lui qui devrait être célèbre, admiré de tous. Lui qui fait ressentir la musique comme si peu savent le faire.

Au fil des pages, Joseph va nous ouvrir le livre de sa vie. Il va nous raconter ce qu’a été son enfance, et le moment où elle s’est terminée : quand il a découvert Les Confins. Ce lieu religieux accueille des orphelins. Ce qui devrait être un espace de paix, de bienveillance, de douceur se transforme en véritable enfer duquel Joseph rêvera chaque jour de s’échapper. L’auteur s’approche de très près de ce dont l’homme est capable de pire. Il creuse si profondément la noirceur de l’âme humaine que cette lecture est aussi douce que tétanisante. Elle m’a souvent rappelée Né d’aucune femme dans son atmosphère et dans sa façon de décrire l’indicible.

Derrière les musiques qu’il joue, derrière ce talent fou, derrière cette émotion qu’il fait passer, celle qui fait penser à tous ceux qui l’écoutent qu’il joue comme si c’était la dernière fois, il y a une histoire. Celle d’un enfant, de ceux qui ont croisé sa route. Des bons et des méchants. Celle d’une innocence perdue. Celle de rêves envolés. Celle d’une enfance détruite. La lecture de ce roman m’a tout simplement bouleversée, car on touche ici à l’absolue beauté. Par la pudeur, la délicatesse, la mélodie des mots. Ce roman me marquera indiscutablement. Il est de ceux qu’on ne peut pas oublier.

Pour résumer …

Beauté infinie pour raconter l’enfance perdue et la violence des hommes. Les mots de Jean-Baptiste Andréa sont de ceux qui ne s’oublient pas.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

8 réflexions sur “Des diables et des saints • Jean-Baptiste Andréa

  1. On ressent que tu as beaucoup aimé ce livre. Je ne connaissais pas du tout et donc je te remercie pour la découverte… je verrai pour me le procurer 🙂
    Bonne journée !

  2. J’ai également lu beaucoup d’avis élogieux sur ce roman et son auteur, ce qui me faisait craindre la déception mais il va vraiment falloir que je me lance. Cet article me pousse à le faire en tout cas (une petite commande chez mon libraire ne va probablement plus tarder…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.