Ma Crohn de vie : Histoire d’une rescapée à l’intestin malade • Juliette Mercier

Je ne connaissais pas du tout le compte instagram @stomiebusy pourtant très suivie, et je suis tombée par hasard sur sa BD à la médiathèque que j’ai choisie d’emprunter car le sujet m’intéressait.

Résumé …

Juliette a 15 ans lorsque ses premières douleurs au ventre apparaissent. Six mois plus tard, on lui diagnostique la maladie de Crohn.. Elle raconte son quotidien devenu chaotique, les nombreux allers-retours à l’hôpital, son combat acharné pour une ‹‹ vie normale ›› jusqu’au point de non-retour : en 2017, son pronostic vital est engagé. Elle se fait opérer d’urgence. Avec humour, force et résilience, elle revient sur ses années de souffrance, l’appropriation de sa poche, sa reconstruction et sa liberté enfin retrouvée.

Mon avis …

Ce n’est pas la première fois que je lis sur la maladie de Crohn car j’avais notamment adoré la BD « Carnet de santé foireuse » en 2016. J’ai compris très vite ce qui faisait le succès de Juliette sur les réseaux, car son dessin et son humour sont un joli mélange qui permettent à la fois d’instruire et de divertir. Elle livre son parcours et son expérience avec beaucoup de détails et de réalisme, en conservant de l’auto-dérision pour rendre le récit drôle et amusant, alors que ce qu’elle décrit ne l’est pas du tout.

Car comment admettre que l’on découvre être malade alors que l’on est encore une adolescente insousciante ? C’est pourtant ce qu’a vécu Juliette dont la vie va être bousculée pour les années à venir, devant adapter son quotidien à une maladie envahissante et handicapante rendant toute vie sociale ou professionnelle compliquée voire impossible.

On a tendance à peu connaître la réalité de certaines maladies, et si nous avons tous entendu parler de Crohn, on ignore bien souvent ce que vivent réellement les malades au quotidien. Cette BD est en cela très instructive, nous permettant d’entrer dans la vie de Juliette jour après jour, de suivre aussi les errances médicales, les traitements inefficaces, jusqu’à sa stomie avec laquelle elle doit cohabiter, et qui lui permet désormais d’avoir une vie plus facile.

J’ai adoré cette lecture, son ton, mais aussi tout ce qu’elle nous apprend. La BD est toujours un bon moyen de lire des autobiographies, et dans le cas de Juliette, de mieux se rendre compte par le biais du dessin de tout ce qu’elle a traversé et vit encore aujourd’hui. C’est une excellente découverte que je vous conseille, que vous lisiez ou non de la BD !

Pour résumer …

J’ai adoré cette BD autobiographique dans laquelle Juliette raconte les réalités de son quotidien avec la maladie de Crohn, tout en humour et réalisme.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.