La remplaçante • Mathou et Sophie Adriansen

Mathou est une illustratrice que j’adore et dont je ne loupe pas les BD. J’avais notamment adoré Peurs Bleues et Et puis Colette, il était donc évident que j’allais m’offrir cette nouvelle parution, là encore réalisée avec Sophie Adriansen !

Résumé …

Marketa et Clovis, amoureux fous, attendent un bébé. Mais l’accouchement signe la fin du conte de fées. La naissance de Zoé ne s’est pas passée comme Marketa l’imaginait, et l’instinct maternel tarde à se manifester. Tandis qu’elle ne reconnaît plus son corps, Marketa se sent perdre pied face à ce bébé si vulnérable dont elle a désormais la responsabilité. Réussira-t-elle à se sentir mère ? à aimer son bébé ? à cesser de penser qu’une remplaçante ferait mieux qu’elle ?

Mon avis …

Il n’y avait pas réellement de suspense quant au fait que j’allais adorer cette BD, c’est d’ailleurs pour cela que je me la suis offerte. Comme le titre et le résumé le laissent présager, elle traite de la thématique de la maternité et plus spécifiquement du post-partum. La parole se libère de plus en plus sur ce sujet depuis quelques temps, et cela fait un bien fou. On dirait que les femmes osent enfin s’exprimer, notamment sur les réseaux sociaux, sur leur vision de la maternité, de leur corps, de leur vie.

Quand l’héroïne tombe enceinte, c’est le plus grand bonheur qui soit. Elle est heureuse et amoureuse, et cet enfant est attendu comme un trésor. Mais rapidement, c’est la réalité physique et psychologique qui va s’imposer, à savoir les douleurs et la souffrance intérieure. Les femmes évoquent rarement ce qu’a été réellement leur accouchement, et on ignore donc souvent ce qu’il implique en réalité. Que ce soit la douleur des contractions, les chutes d’hormones ou encore les saignements pendant des semaines après la naissance, tout ceci se découvre en le vivant, et n’aide absolument pas la jeune maman à s’approprier cette nouvelle vie qui est la sienne.

 

Car, en plus de tous ces aspects physiques qui sont extrêmement difficiles à vivre, et ce corps que l’on doit se réapprivoiser alors qu’il est soudainement vide, c’est aussi les émotions qui envahissent la maman qui sont bien trop souvent ignorées. Comment réussir à se sentir heureuse quand on se sent autant dépassée par les évènements, quand on doit soudainement avoir l’entière responsabilité d’un autre être humain sans que rien ne nous ait préparé à cela ? Comment réussir à exprimer ses émotions profondes quand personne ne nous demande comment on se sent véritablement ? Il y a pourtant l’amour ressenti pour son enfant, mais l’instinct maternel est bien souvent un mythe qui fait culpabiliser les mamans quand elles se remettent déjà difficilement du traumatisme de l’accouchement.

J’ai trouvé cette BD vraiment très importante, car elle ose mettre des mots et des illustrations sur des passages de vie difficiles qui sont bien souvent minimisés. L’accompagnement des jeunes mamans est encore aujourd’hui trop léger, et comme bien souvent quand on évoque les femmes, le silence s’installe très vite et le tabou avec lui. Cet ouvrage contribuera, je le crois, à aider les femmes à accepter leurs émotions, leurs ressentis et à se sentir comprises et représentées. La société a encore beaucoup de chemin à parcourir pour aider les femmes dans leur parcours de vie et de maternité, et je conseille absolument cette BD à tous pour tenter de faire un pas de plus dans cette direction-là.

Pour résumer …

Une BD pleine de justesse sur la thématique de la maternité et du post-partum, avec réalisme et sans tabou. C’est extrêmement émouvant et aussi important pour libérer la parole. A lire absolument.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

> Acheter la BD (lien affilié)

2 réflexions sur “La remplaçante • Mathou et Sophie Adriansen

  1. Elle me tente beaucoup car au fil de ma relation, je commence à avoir des milliers de questions sur la grossesse, l’accouchement et j’en ai peur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.