Rentrée Littéraire d’Hiver • Janvier 2022

La rentrée littéraire de janvier est souvent celle que je préfère. Un peu moins visible, mais plus riche en pépites à mon sens, notamment en littérature étrangère. Je vous partage donc les parutions que j’ai repérées et qui me tentent le plus pour cette rentrée d’hiver 2022.

05 janvier 2022 : My Policeman, de Bethan Roberts (Hauteville)

Brighton, années 1950. Marion rencontre Tom et en tombe éperdument amoureuse. Il lui apprend à nager sur la célèbre jetée, et lui révèle sans le savoir un monde sensuel dont elle a tout à apprendre. Quand on aime si résolument, on se croit capable d’aimer pour deux. Plus tard, Patrick fait la connaissance de Tom au Brighton Museum et en tombe fou amoureux. Il l’entraîne dans son univers sophistiqué fait de voyages, d’art, de beauté. Dès lors, Tom n’est plus un simple officier de police, il est  » leur  » policier à tous les deux, mais il est plus prudent pour lui d’épouser Marion et de fréquenter Patrick en secret. Jusqu’où Marion et Patrick seront-ils capables de partager l’homme qu’ils aiment ?

05 janvier 2022 : L’enfant qui voulait disparaître, de Jason Mott (Autrement)

Au cours d’une tournée promotionnelle pour son dernier roman, un écrivain noir américain fait la connaissance d’un enfant à la peau si sombre qu’on le surnomme Charbon. D’abord rencontré dans la salle à manger d’un grand hôtel, le gamin d’une dizaine d’années réapparaît à chaque étape de la tournée et raconte sa vie, ses parents et leur idée folle : le pousser à devenir invisible pour ne pas avoir à subir le destin que sa couleur de peau lui réserve.L’enfant existe-t-il vraiment ? Affecté d’un étrange mal qui l’empêche de distinguer la réalité du produit de son imagination, l’écrivain serait bien incapable de le dire. Mais réelle ou fantasmée, cette rencontre va remettre en question son rapport à sa propre histoire, à sa condition et lui faire admettre une cruelle évidence : être noir aux États-Unis signifie vivre sous une menace constante.Comédie féroce, tragédie déchirante, manifeste contre la peur, l’oppression et les violences policières, L’Enfant qui voulait disparaître est tout cela à la fois.

05 janvier 2022 : Le Mari invisible de Frick Island, de Colleen Oakley (Hauteville)

Bouleversée, Piper réagit de la plus étrange des manières, en poursuivant son quotidien, comme si Tom était toujours à ses côtés. Et que peuvent faire les habitants, si ce n’est prétendre avec elle pour la réconforter ? La carrière d’Anders Caldwell, journaliste ambitieux, est au point mort. A son âge, il s’imaginait à la tête d’un podcast, lauréat de nombreux prix. Au lieu de cela, il travaille dans un petit journal local. Envoyé à Frick Island pour couvrir une célébration ennuyeuse, Anders y découvre un sujet bien plus fascinant : la ville semble abriter un homme imaginaire. Déterminé à ne pas manquer ce scoop, Anders enquête et rencontre la mystérieuse Piper. Il ne se doute alors pas que, de toutes les vies qu’il s’apprête à bouleverser, c’est la sienne qui va le plus changer.

05 janvier 2022 : Au café de la ville perdue, de Anaïs Llobet (Observatoire)

Ariana a grandi à l’ombre du 14, rue Ilios. Sa famille a perdu cette maison pendant l’invasion de Chypre en 1974, lorsque l’armée turque a entouré de barbelés la ville de Varosha. Tandis qu’elle débarrasse les tables du café de son père, elle remarque une jeune femme en train d’écrire. L’étrangère enquête sur cette ville fantôme, mais bute contre les mots : la ville, impénétrable, ne se laisse pas approcher. Au même moment, Ariana apprend que son père a décidé de vendre la maison familiale. Sa stupeur est grande, d’autant plus que c’est dans cette demeure qu’ont vécu Ioannis et Aridné, ses grands-parents. Se défaire de cet héritage, n’est-ce pas un peu renier leur histoire? Car Ioannis était chypriote grec, Aridné chypriote turque, et pendant que leur amour grandissait, l’île, déjà, se déchirait. Ariana propose dès lors un marché à la jeune écrivaine : si elle consigne la mémoire du 14, rue Ilios avant que les bulldozers ne le rasent, elle l’aidera à s’approcher au plus près des secrets du lieu. Page après page, Varosha se laisse enfin déchiffrer et, avec elle, la tragédie d’une île oubliée.

05 janvier 2022 : La Bibliothèque de Minuit, de Matt Haig (Mazarine)

« Entre la vie et la mort, il y a une bibliothèque, avec des rayonnages infinis et une multitude d’autres vies à essayer. » Lorsque Nora Seeds se retrouve un soir dans la Bibliothèque de Minuit, c’est sa dernière chance de tout refaire. Jusqu’à présent, sa vie ne lui semble être qu’une suite de remords et de regrets. Elle pense qu’elle a laissé tomber de nombreuses personnes – surtout elle-même. Mais dorénavant, les choses vont changer ! Les livres dans la Bibliothèque de Minuit lui donnent la possibilité de revivre sa vie autrement. Avec l’aide d’une amie bibliophile de longue date, elle n’a qu’à tendre le bras, tourner les pages et corriger ses erreurs pour inventer la vie parfaite. Pourtant les choses ne se déroulent pas comme elle l’imaginait – et ses choix remettent non seulement son existence, mais aussi la Bibliothèque de Minuit en question… Et avant que minuit sonne, elle doit répondre à l’énigme la plus importante : qu’est-ce qu’une vie heureuse ?

06 janvier 2022 : Le lac de nulle part, de Pete Fromm (Gallmeister)

Cela fait bientôt deux ans que Trig et Al, frère et sœur jumeaux, n’ont plus de contact avec leur père. Et voilà qu’il réapparaît dans leur vie et réclame « une dernière aventure » : un mois à sillonner ensemble en canoë les lacs du Canada. À la fois excités à l’idée de retrouver la complicité de leur enfance et intrigués par ces retrouvailles soudaines, les jumeaux acceptent le défi de partir au milieu de nulle part. Mais dès leur arrivée, quelque chose ne tourne pas rond, les tensions s’installent. Contrairement à ses habitudes, leur père paraît mal préparé à l’expédition, qui s’annonce pourtant périlleuse par ce mois de novembre froid et venteux. Tous les trois devront naviguer avec la plus grande prudence entre leurs souvenirs et la réalité qui semble de plus en plus leur échapper.

06 janvier 2022 : Et après les gens meurent, de Albane Linÿer (NiL)

Eulalie, 17 ans, a commencé sa vie de façon chaotique. Orpheline de mère à 7 ans, elle s’est trouvée embarquée dans la vie de Léonie, son imprévisible et égoïste baby-sitter. Si grâce à elle Eulalie a échappé à une vie en foyer, elle ne lui en est pas vraiment reconnaissante. La course poursuite avec la police, les changements de planque et le mystère autour de ses parents ne l’ont pas laissée indemne : l’adolescente a du mal à trouver sa place, à contrôler sa colère. Depuis dix ans, elle grandit à Barcelone avec Léonie et sa compagne, mais aujourd’hui elle a un plan : aller à Paris, retrouver son père et renouer avec un passé tourmenté.

12 janvier 2022 : L’île aux arbres disparus, de Elif Shafak (Flammarion)

Ce roman commence par un cri et s’achève par un rêve. Le cri, interminable, est celui que lance aujourd’hui une adolescente de seize ans, prénommée Ada, en plein cours d’histoire dans un lycée londonien. Le rêve est celui d’une renaissance. Entre les deux a lieu la rencontre du Grec Kostas Kazantzakis et d’une jeune fille turque, Defne, en 1974, dans une Chypre déchirée par la guerre civile. Elif Shafak crée des personnages débordant d’humanité mais aussi de failles et de doutes, d’élans de générosité et de contradictions, pour conter l’histoire d’un amour interdit dans un climat de haine et de violence qui balaie tout sur son passage. Sa prose puissante convoque un savant mélange de merveilleux, de rêve, d’amour, de chagrin et d’imagination pour libérer la parole des générations précédentes, souvent réduites au silence.

12 janvier 2022 : Là où les arbres rencontrent les étoiles, de Glendy Vanderah (Charleston)

Lorsque Jo découvre dans son jardin une petite fille en pyjama qui affirme être une extraterrestre prénommée Ursa descendue de la Grande Ourse, elle accepte avec réticence de la laisser séjourner chez elle – juste le temps d’en savoir un peu plus avant de prévenir les autorités. Mais à mesure que les jours passent, le mystère s’épaissit. Qui est Ursa ? D’où lui vient son intelligence surnaturelle ? Comment réussit-elle à anticiper ce qui va se passer ? Et pourquoi attire-t-elle les miracles ? Alors que les ombres du passé se rapprochent, les destins s’entremêlent et font ressurgir de douloureux secrets. Liés à jamais par cet été, Jo, son voisin Gabriel et Ursa réussiront-ils à surmonter ensemble les épreuves qui les attendent ?

12 janvier 2022 : Le musée des promesses brisées, de Elisabeth Buchan (Faubourg Marigny)

Bienvenue au Musée des promesses brisées, un endroit plein d’émerveillement, de tristesse… et d’espoir. Dans cet étonnant musée parisien, tenu par Laure, on trouve différents objets : un chausson de bébé, un voile de mariée, un ticket de train… Leur point commun ? Ces objets sont tous liés à un moment de trahison dans la vie de leurs propriétaires. Ici, les gens parlent aux fantômes de leur passé, et Laure a elle aussi des comptes à régler… 1986. Après le soudain décès de son père, Laure décide de suivre la famille tchèque qui l’emploie comme jeune fille au pair à Prague. Mais la vie derrière le rideau de fer semble à première vue sans saveur : morne, grise, menaçante. Laure ne comprend pas les courants politiques complexes qui tissent une toile serrée autour de ce rempart du communisme. Jusqu’à sa rencontre avec un jeune musicien dissident. Son amour pour lui va avoir des conséquences terribles, et entraînera une promesse brisée qu’elle n’oubliera jamais…

13 janvier 2022 : Je suis la maman du bourreau, de David Lelait-Helo (Heloïse d’Ormesson)

Prier Dieu, se vouer au Diable. Du haut de ses quatre-vingt-dix ans, Gabrielle de Miremont semblait inatteignable. Figée dans l’austérité de la vieille aristocratie catholique dont elle est l’incarnation. Sa devise : « Ne jamais rien montrer, taire ses émotions ». Jusqu’à ce matin-là, où un gendarme vient lui annoncer la mort de son fils. Son fils cadet, son enfant préféré, le père Pierre-Marie, sa plus grande fierté. Gabrielle ne vacille pas, mais une fois la porte refermée, le monde s’écroule. Cet effondrement, pourtant, prend racine quelques semaines plus tôt, à la suite d’un article de presse révélant une affaire de prêtres pédophiles dans sa paroisse. Révoltée par cette calomnie, Gabrielle entreprend des recherches. Des recherches qui signeront sa perte. Ou sa résurrection. Je suis la maman du bourreau raconte avec une subtilité et une justesse époustouflantes le calvaire d’une mère murée dans son chagrin. Un portrait dérangeant, qui touche au cœur, et rend un hommage vibrant à ceux qui osent dénoncer l’innommable.

13 janvier 2022 : 279 lettres pour se retrouver, de Jaclyn Moriarty (Michel Lafon)

Depuis 20 ans, le frère d’Abigail a disparu et personne ne sait ce qu’il est devenu. Depuis 20 ans, les mystérieux Rufus et Isabelle envoient chaque semaine à Abigail les chapitres d’un livre de développement personnel pompeusement intitulé Le Guide. Aujourd’hui mère célibataire et propriétaire d’un petit café à Sydney, Abigail s’est habituée à leurs mots réconfortants qui semblent toujours arriver aux moments où elle en a le plus besoin. Lorsqu’une des lettres l’invite à un week-end sur une île où elle pourra, selon ses correspondants,  » découvrir la vérité « , les espoirs d’Abigail renaissent. Pourquoi a t- elle été choisie ? Serait-ce lié à la disparition de son frère ? Et que lui veulent vraiment ses deux mystérieux bienfaiteurs ?

14 janvier 2022 : La dame blanche, de Quentin Zuttion (Le Lombard)

Estelle, trentenaire un peu perdue dans sa vie intime, est infirmière dans une maison de retraite. Dans cet univers professionnel empreint de parties de cartes, de rêves inachevés et de morts solitaires, la jeune femme va tisser des relations particulières avec les résidents, les écouter et appréhender leur souffrance jusqu’à vouloir commettre l’irréparable…

18 janvier 2022 : Dans cinq ans, de Rebecca Serle (Charleston)

Où vous voyez-vous dans cinq ans ? Quand on lui pose cette question lors de l’entretien pour le poste de ses rêves, Dannie Kohan a une réponse toute prête. Elle sera associée du cabinet d’avocats, mariée à David, et ils passeront leurs vacances dans les Hamptons. Aucune place pour le hasard dans sa vie millimétrée. D’ailleurs, le soir même, David la demande en mariage. Après une merveilleuse soirée, Dannie s’endort en paix, rassurée par l’idée que tout se passe exactement comme prévu. Mais le lendemain matin, elle ne peut se défaire d’un souvenir étrange : elle se réveillait dans un autre appartement, aux côtés d’un autre homme. Bien décidée à oublier ce qui ne pouvait être qu’un mauvais rêve, Dannie reprend le cours de sa vie malgré les mises en garde de Bella, sa meilleure amie fantasque et imprévisible. Pour cette dernière, il s’agit forcément d’une vision prémonitoire, mais Dannie ne croit pas à ces choses-là. Jusqu’au jour où elle rencontre l’homme de sa vision.

20 janvier 2022 : Anne de Windy Willows, de Lucy Maud Montgomery (Monsieur Toussaint L’ouverture)

Ses brillantes études universitaires terminées, Anne Shirley se voit confier la direction du lycée de Summerside, une petite bourgade de l’Île-du-Prince-Édouard, d’apparence paisible, mais qui va lui réserver bien des surprises. À ses côtés, nous allons découvrir Windy Willows, la pension où elle va vivre pendant trois ans – ainsi que ses occupantes –, la petite Elizabeth, sa féerique voisine, Katherine Brooke, sa collègue désabusée, et ses élèves, qu’ils soient touchants ou tout à fait exaspérants. Avec un humour toujours plus fin, des envolées lyriques et nostalgiques, Anne de Windy Willows offre le portrait d’une jeune femme tout en nuances : généreuse et directe, fiancée, oui, mais surtout indépendante.

20 janvier 2022 : Grand Hotel Europa, de Ilja Leonard Pfeijffer (Presses de la Cité)

Un écrivain néerlandais pose ses valises au Grand Hotel Europa, un palace à la splendeur délabrée. Il vient de rompre avec son grand amour, Clio, historienne de l’art passionnée, et souhaite coucher sur le papier leur tumultueuse histoire. Si l’écriture est un remède à sa désolation, les autres clients et le personnel de l’hôtel le sont tout autant. Il y a là Abdul, le groom, rescapé d’un naufrage en Méditerranée ; M. Montebello, le majordome, nostalgique d’un passé fastueux ; un armateur crétois ; une poétesse française et, surtout, M. Wang, le nouveau propriétaire chinois, décidé à rendre l’endroit attractif pour ses congénères…

27 janvier 2022 : Le joli café du cerisier, de Heidi Swain (Prisma)

Rien ne va plus pour Lizzie Dixon ! Comme si se faire plaquer sans ménagement le jour de son anniversaire (alors qu’elle s’attendait à une demande en mariage) ne suffisait pas, elle va également se faire renvoyer de son job. Il ne lui reste qu’une solution : retourner à Wynbridge, le village de son enfance, et tout recommencer à zéro. Elle va pouvoir aider sa meilleur amie, Jemma, qui vient d’ouvrir un café, et renouer avec ses premiers amours : la couture et l’artisanat en tout genre. Et en parlant de premier amour, Lizzie va également devoir composer avec Ben, son amoureux du lycée, très proche de Jemma et de son mari ! Une nouvelle vie s’annonce donc pour Lizzie. Arrivera-t-elle à se remettre de son chagrin d’amour ? Et pourquoi pas commencer par raviver une flamme adolescente ?

Certains de ces titres vous tentent-ils ?

6 réflexions sur “Rentrée Littéraire d’Hiver • Janvier 2022

  1. Je viens de recevoir « La bibliothèque de minuit » et assez tentée par « Là où les arbres rencontrent les étoiles ». J’ai précommandé la suite des aventures d’Anne car je suis une fan inconditionnelle de la première heure enfin de la toute première série : c’était il y a des lustres ! Merci pour cette jolie présentation et belle journée à toi ☼

Répondre à Miss Ravenclaw Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.