Toute la ville en parle • Fannie Flagg

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez sans doute que Fannie Flagg est l’une de mes autrices favorites. « La dernière réunion des filles de la station service » a été mon roman préféré parmi tous ses livres. Cela fait 5 ans déjà que je n’ai pas lu Fannie Flagg et je ne sais pas pourquoi j’ai attendu si longtemps!

Résumé …

L’auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l’histoire d’un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu’à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c’est la même chose au cimetière puisque, loin de jouir d’un repos éternel, les défunts y continuent leurs existences, sous une forme particulière. Au fil des décès, ils voient ainsi arriver avec plaisir leurs proches et leurs descendants, qui leur donnent des nouvelles fraîches du village. Tout irait ainsi pour le mieux dans ce monde, et dans l’autre, si d’inexplicables disparitions ne venaient bouleverser la vie, et la mort, de cette paisible petite communauté.

Mon avis …

La dernière fois que j’ai lu Fannie Flagg, c’était avec son dernier roman publié « Nous irons tous au paradis » et je n’avais pas eu le coup de coeur attendu car j’avais été un peu perdue. En faisant quelques recherches, j’ai découvert que c’était le tome 3 d’une série, et que le Cherche-Midi avait choisi de le publier directement, sans que nous ayons pu lire les précédents. « Toute la ville en parle » est sa suite directe, et donc le tome 4 de la série. Je suis toujours assez gênée par cette idée de publier des livres indépendamment alors qu’ils sont la suite de livres parus auparavant, mais j’aime tellement l’autrice que je suis prête à les lire quand même. Le tome précédent était donc très loin dans ma mémoire vu que je l’ai lu en 2016, mais j’ai donc lu ce nouveau livre comme s’il n’était pas la suite du précédent.

Dans ce nouveau roman, nous rencontrons les habitants d’un petit village : Elmwood Springs, que nous allons suivre sur des décennies entières. Par le biais de chapitres très courts, nous intégrons le quotidien de chacun, nous apprenons à découvrir les personnalités et les habitants de ce petit village, et nous suivons également les décès et les naissances qui se succèdent, et qui font en sorte que la vie continue à défiler, avec les petites histoires de chacun et les drames d’autres. Dès les premières pages, j’ai adoré cette lecture et la raison à cela est très simple : je suis amoureuse de la plume de Fannie Flagg et complètement conquise par sa traduction. Il y a une efficacité dans la manière de raconter une histoire qui rend la lecture extrêmement fluide et entrainante.

La petite particularité du roman, c’est que nous suivons à la fois les vivants et les défunts qui se retrouvent dans le cimetière et qui voient leurs proches qui sont encore en vie venir leur rendre visite. Nous suivons donc ces âmes qui ne sont plus en vie mais qui continuent à suivre attentivement l’évolution de la vie du village et ce que deviennent ceux qu’ils ont aimés. Le village d’Elmwood Springs est très attachant car la vie y est simple, et sur tout le XX° siècle, il va connaître de nombreux changements. Il va se construire davantage, accueillir de nouveaux habitants, et les histoires d’amour comme les rumeurs entre voisins vont rythmer le quotidien un peu plus chaque jour. J’ai par moments rencontré quelques difficultés à me repérer parmi tous les personnages, notamment car les chapitres sont très courts et que tout s’enchaine très vite. Il m’a manqué, je pense, un peu d’approfondissement concernant certains personnages, car le livre traverse un siècle entier, et j’aurais aimé connaître un peu mieux certains des habitants de ce village.

Il est vraiment original de suivre tous les personnages une fois arrivés dans l’au-delà, et l’autrice pose un regard tendre sur la vie d’après qui m’a touchée, même si cela était parfois un peu trop abstrait pour que j’y crois vraiment. Malgré tout, il n’y a rien à faire, je suis toujours enthousiaste quand je lis du Fannie Flagg et cela s’est confirmé une nouvelle fois. Elle m’attendrit, me réconforte, je m’attache aux personnages et sa plume est si drôle et douce qu’elle peut m’accompagner des jours durant, même quand je n’ai pas tellement la tête à la lecture, comme ce fut le cas lors de cette lecture-là. Je reste un peu deçue du fait que c’est une série et que les deux premiers tomes n’ont jamais été traduits, mais c’était un grand plaisir de lecture. Je recommande à tous de découvrir cette merveilleuse autrice !

Pour résumer …

Fannie Flagg décrit avec humour et tendresse un village et ses habitants pendant tout un siècle. Les générations se succèdent avec ses joies, ses drames et ses petites anecdotes du quotidien. Une jolie histoire, comme l’autrice sait si bien les écrire.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

2 réflexions sur “Toute la ville en parle • Fannie Flagg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.