Tous les héros s’appellent Phénix • Jérémie Royer

De nombreux romans pour ados sont aujourd’hui adaptés en bande dessinée, et c’est le cas de « Tous les héros s’appellent Phénix » que je n’avais pas lu mais qui s’est retrouvé entre mes mains dans sa version graphique quand nous l’avons acheté à la médiathèque.

Résumé …

Peut-on monter dans la voiture de quelqu’un que l’on connaît à peine ? Difficile de résister à la tentation si l’automobiliste n’est autre que monsieur Smith, le professeur d’anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite soeur, Sacha, de les raccompagner chez elles, de l’autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d’un trajet. Quelques jours plus tard, c’est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. Monsieur Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck. Phénix et Sacha ont bien remarqué qu’il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trois fois rien, pas de quoi s’inquiéter. Comment auraient-elles pu se douter qu’elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie ?

Mon avis …

Cette BD a été pour moi une véritable surprise, complètement inattendue. Quand nous rencontrons Phénix, elle est avec sa soeur au bord de la route, et elles vont monter à bord du véhicule de son professeur d’anglais. Celui-ci va les ramener chez elles, et rencontrer leur mère. Puis, petit à petit, il va s’inviter dans leur quotidien quand il va nouer une relation avec cette dernière. Les deux soeurs sont très proches, fusionnelles même. Leur père est parti depuis plusieurs mois et leur mère n’est pas très présente. Ensemble, elles se serrent les coudes et Phénix joue pour sa soeur le rôle de seconde maman. Leur relation est si belle et douce qu’elle m’a beaucoup touchée.

On suit Phénix dans sa vie d’adolescente, dans ses premiers émois amoureux, et dans ses rencontres quotidiennes. Mais Mr Smith va se faire de plus en plus présent, ayant gagné la confiance de leur mère et jouant désormais un rôle assez prenant dans l’éducation des filles. Alors qu’il avait, au premier abord, l’air d’un homme très bien, il va pourtant se révéler violent et dévoiler une facette assez noire de lui-même. Phénix va se retrouver prise entre le bonheur de sa mère et sa propre sécurité, ainsi que celle de sa petite soeur.

Sa violence va d’abord être physique, avec des gestes déplacés, des coups, mais aussi psychologique. Il va isoler les filles de leurs activités, vouloir contrôler toute leur vie, quitte même à violer leur intimité. Cette BD retranscrit très bien les étapes progressives qui vont transformer la vie de Phénix et Sacha en un véritable enfer.

J’ai eu cette BD entre mes mains par le plus grand des hasards mais il est parfois si bien fait. Cette BD m’a bouleversée comme cela m’arrive rarement. Elle m’a profondément émue, j’ai aimé sa justesse, à quel point elle raconte en profondeur ce que vivent les victimes de violences. C’est une BD à lire absolument, que j’ai terminée en larmes et dont je me souviendrai très, très longtemps.

Pour résumer …

Les coups de coeur les plus forts sont parfois les plus inattendus. Une BD si bouleversante, si importante, si forte. Elle m’a profondément émue et son sujet est tellement bien traité que je ne peux que vous la recommander.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

2 réflexions sur “Tous les héros s’appellent Phénix • Jérémie Royer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.