Le jardin, Paris • Gaëlle Geniller

En début d’année 2021, « Le jardin, Paris » a été désigné par beaucoup comme l’une des BD incontournables à ne pas manquer. Ayant déjà lu l’autrice avec « Les fleurs de grand frère » que j’avais adoré, je n’ai pas hésité longtemps à m’offrir cet ouvrage.

Résumé …

Années 1920. Rose est un garçon, et comme toutes les filles qu’il fréquente depuis sa naissance au cabaret dirigé par sa maman, il veut danser. Avec ce second livre, l’autrice de 24 ans, Gaëlle Geniller, frappe fort. « Le Jardin » est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l’ambiance y est familiale. Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. Il va rapidement en devenir l’attraction principale.

Mon avis …

Voici une BD qui a été un très, très gros coup de coeur pour moi et qui a complètement répondu à chacune de mes attentes. Tout d’abord, les dessins de Gaëlle Geniller sont tout simplement magiques et magnifiques. Ils accompagnent le texte de la plus artistique des manières et, rien que pour ça, cette BD vaut le détour. Mais c’est aussi son texte, son sujet, tout ce qu’elle contient qui en fait une pure merveille. J’avais déjà ressenti cela à la lecture des « Fleurs de grand frère », et j’ai à nouveau été émue au plus profond par la tolérance, la diversité, l’amour qui se propage à travers les pages de cette histoire.

 

Rose est un jeune garçon qui a été élevé au coeur du « Jardin », un cabaret où des femmes donnent des spectacles, dansent et affirment leur sensualité. En grandissant, il va lui-même affirmer une féminité certaine, qui va l’encourager à suivre le chemin tracé par les femmes qui l’entourent : devenir danseur et assumer sa personnalité féminine. Il y a une bienveillance et une douceur qui se dégagent de Rose et des femmes autour de lui, et c’est cela la vraie beauté de cette histoire. Dans le Jardin, il est accepté tel qu’il est, et c’est l’amour qu’on lui porte, ainsi que l’arrivée d’un admirateur, chaque soir, devant la scène, qui vont le pousser à rêver plus grand encore.

J’ai été subjuguée par cette BD qui m’a beaucoup touchée et qui diffuse un message important, je trouve. Parce que le personnage de Rose est complexe, riche, et qu’il assume sa différence, jusqu’à en faire sa force. On devrait tous s’inspirer des messages de cet ouvrage. Chacun devrait pouvoir être qui il est, comme Rose est un homme qui aime être aussi une femme. Le message est beau, indispensable, et cette lecture est à diffuser massivement.

Pour résumer …

Immense coup de coeur pour cette BD envoutante par ses dessins d’une beauté rare et par son personnage, qui nous raconte une diversité et une bienveillance avec douceur, comme on aimerait en voir plus souvent.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

3 réflexions sur “Le jardin, Paris • Gaëlle Geniller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.