L’Accro du shopping, tome 4 : L’Accro du shopping a une soeur • Sophie Kinsella

Sophie Kinsella, c’est un peu mon remède anti-déprime, et à une période où je ne savais plus vraiment quoi lire, j’ai ouvert ce 4ème tome des aventures de L’accro du shopping comme une valeur sure. J’ai, en même temps, réalisé que cela faisait 4 ans déjà que j’avais lu le tome 3, et autant dire que je n’ai pas vu le temps passer ! De mémoire, ce tome m’avait un peu déçue mais j’étais pour autant vraiment ravie de retrouver Becky et l’écriture de cette autrice.

Résumé …

Après un long voyage de noces, le retour à Londres est difficile pour Becky Bloomwood-Brandon : pas de boulot, un budget sous haute surveillance, un mari débordé, une meilleure amie occupée ailleurs, des parents en pleine psychothérapie… Plus une surprise de choc : Becky découvre qu’elle a une sœur, née des amours prénuptiales de son père. Et quelle sœur ! Radine comme un pou, gaie comme une porte de prison, pas féminine pour deux pence, Jess déteste les fringues, le maquillage et le chocolat. Et, surtout, elle a une sainte horreur du shopping ! Finie la belle vie ? Envolés les rêves d’entente familiale ? Terminé le lèche-vitrines ? C’est mal connaître la plus attachante des fashionatas, qui, une fois encore, a plus d’un tour dans ses sacs…

Mon avis …

Avant d’ouvrir ce roman, j’étais incertaine quant à ma prochaine lecture et j’ai même commencé un livre que j’ai refermé aussitôt tant j’ai rapidement compris qu’il n’allait pas m’emporter cette fois-là. Écouter ses envies en terme de lecture, c’est bien la chose la plus importante à mes yeux, et en voyant la saga de Sophie Kinsella, l’évidence m’a frappé : j’avais envie de me divertir et de rire. Je n’ai pas été déçue à ce niveau-là puisqu’à peine commencé, j’ai lu 130 pages d’une traite, ce qui m’arrive très rarement.

On la suit donc pendant sa lune de miel à travers le monde, puis de retour en Europe, et ses folies de shopping ne s’arrêtent nulle part. La scène de l’arrivée des camions de marchandises me restera très très longtemps en mémoire tant j’ai rarement autant ri à la lecture d’un passage de roman. Au fil du roman, l’autrice intègre le personnage de Jess, la soeur de Becky qu’elle ne connaissait pas. Elle ne pourrait pas être plus différente de Becky, et cela vient complètement bousculer cette dernière. Logiquement, la deuxième partie du roman est donc très différente par rapport à ce que l’on a l’habitude de lire avec cette saga, mais cela n’a pas été pour me déplaire, bien au contraire.

Retrouver Becky a été un bonheur ! J’avais oublié à quel point elle me faisait rire, et en cela, l’écriture de Sophie Kinsella est purement unique. J’ai explosé de rire à de nombreuses reprises et j’ai adoré les rebondissements de ce tome même s’il y a quand même eu quelques petites longueurs. Il n’y a donc pas de doute, je ne suis pas prête de me lasser de l’autrice ni de son héroïne et des situations les plus folles dans lesquelles elle s’embarque. Je vais essayer de ne pas attendre 4 ans pour lire la suite, surtout que le tome 9 vient juste de sortir !

Pour résumer …

4 ans plus tard, j’ai retrouvé Becky avec un plaisir non dissimulé et cette suite m’a beaucoup divertie, sans compter les fous rires qu’elle a provoqués chez moi !

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.