Parutions littéraires • Avril 2021

Après un mois de mars très chargé en parutions, le mois d’avril annonce à nouveau de merveilleuses sorties littéraires avec notamment le grand retour d’auteurs que j’apprécie beaucoup !

01 avril 2021 : Kérozène, de Adeline Dieudonné (Iconoclaste)

Une station-service, une nuit d’été, dans les Ardennes. Sous la lumière crue des néons, ils sont douze à se trouver là, en compagnie d’un cheval et d ‘un macchabée. Juliette, la caissière, et son collègue Sébastien, marié à Mauricio. Alika, la nounou philippine, Chelly, prof de pole dance, Joseph, représentant en acariens… Il est 23h12. Dans une minute tout va basculer. Chacun d’eux va devenir le héros d’une histoire, entre elles vont se tisser parfois des liens. Un livre protéiforme pour rire et pleurer ou pleurer de rire sur nos vies contemporaines. Comme dans son premier roman, La Vraie Vie, l’autrice campe des destins délirants, avec humour et férocité. Les situations surréalistes s’inventent avec naturel, comme ce couple ayant pour animal de compagnie une énorme truie rose, ce fils qui dialogue l’air de rien avec la tombe de sa mère, ou encore ce déjeuner qui vire à l ‘examen gynécologique parce qu’il faut s’assurer de la fécondité de la future belle-fille. Elle ne nous épargne rien, Adeline Dieudonné : meurtres, scènes de sexe, larmes et rires. Cependant, derrière le rire et l’inventivité débordante, sa lucidité noire fait toujours mouche. Kérozène interroge le sens de l’existence et fustige ce que notre époque a d’absurde.

01 avril 2021 : Face à la mer immense, de Lorraine Fouchet (Héloïse d’Ormesson)

Pièce montée à la bretonne En devenant romancière, Prune ignorait qu’elle serait aussi marieuse. Pourtant, grâce à l’un de ses livres, un couple va s’unir à Groix. Et elle est conviée à la noce. Elle qui s’était juré de ne plus jamais remettre les pieds sur l’île accepte. Il est peut-être temps de cesser de fuir. Sur place, fuir sera de toute façon impossible : une tempête retient les bateaux à quai. Les invités vont devoir se supporter plus longtemps que prévu… advienne que pourra ! Que serait un mariage sans imprévus, petites vengeances familiales et rencontres sentimentales ? Certains sont là par affection, par politesse, ou pour ne pas dormir seuls. Mais cerné par la mer immense, chacun repartira transformé.

01 avril 2021 : Hamnet, de Maggie O’Farrell (Belfond)

Un jour d’été 1596, dans la campagne anglaise, une petite fille tombe gravement malade. Son frère jumeau, Hamnet, part chercher de l’aide car aucun de leurs parents n’est à la maison… Agnes, leur mère, n’est pourtant pas loin, en train deA cueillir des herbes médicinales dans les champs alentour ; leur père est à Londres pour son travail ; tous deux inconscients de cette maladie, de cette ombre qui plane sur leur famille et menace de tout engloutir.

01 avril 2021 : Petite, de Edward Carey (Cherche-Midi)

Née à Strasbourg en 1761, la jeune Marie Grosholz, future madame Tussaud, est employée dès son plus jeune âge comme apprentie par un sculpteur sur cire. Lorsque le duo devient célèbre à Paris pour ses réalisations, Marie a pour modèles les plus grandes personnalités de l’époque : Voltaire, Rousseau, Benjamin Franklin, etc. Bientôt elle est accueillie à la Cour où elle prodigue des leçons de sculpture à la princesse Élisabeth, sœur du roi. En 1789, la capitale entre en ébullition, la foule exige des têtes. C’est le début d’une incroyable décennie pour Marie qui, échappant de peu à la guillotine, se voit chargée d’exécuter les masques mortuaires de ses amis les plus proches (Louis XVI), comme de ses ennemis les plus acharnés (Robespierre). Avec ce récit palpitant, illustré de magnifiques dessins de l’auteur, Edward Carey nous fait entrer dans l’intimité d’une femme au destin exceptionnel.

07 avril 2021 : Il n’est pas pire aveugle, de John Boyne (JC Lattès)

Propulsé dans la prêtrise par une tragédie familiale, Odran Yates est empli d’espoir et d’ambition. Lorsqu’il arrive au séminaire de Clonliffe dans les années 1970, les prêtres sont très respectés en Irlande, et Odran pense qu’il va consacrer sa vie au « bien ». Quarante ans plus tard, la dévotion d’Odran est rattrapée par des révélations qui ébranlent la foi du peuple irlandais. Il voit ses amis jugés, ses collègues emprisonnés, la vie de jeunes paroissiens détruite, et angoisse à l’idée de s’aventurer dehors par crainte des regards désapprobateurs et des insultes. Mais quand un drame rouvre les blessures de son passé, il est forcé d’affronter les démons qui ravagent l’Église, et d’interroger sa propre complicité.

07 avril 2021 : Le livre des deux chemins, de Jodi Picoult (Actes Sud)

Dawn Edelstein voit sa vie basculer en quelques minutes. Elle est assise à bord d’un avion lorsqu’une annonce retentit dans la cabine : l’appareil doit se poser de toute urgence. Tandis que Dawn se prépare au pire, les pensées virevoltent dans sa tête et contre toute attente, ce n’est pas à son mari qu’elle songe mais à un homme qu’elle n’a pas revu depuis quinze ans… Sortie miraculeusement indemne, elle devra faire face aux questions qu’elle ne s’est jamais réellement posées : à quoi ressemble une vie bien vécue ? Que laissons-nous derrière nous quand nous quittons cette terre ? Faisons-nous des choix… ou bien est-ce nos choix qui font de nous ce que nous sommes ? Et qui serions-nous si nous n’étions pas devenus la personne que nous sommes aujourd’hui ?

08 avril 2021 : Plus on est de fous …, de Zoé Brisby (Michel Lafon)

– Vous verrez, vous allez vous plaire ici, sourit Ernest. Luc se leva d’un bond. – Mais non, justement ! Je ne veux pas rester. Je dois sortir. – Vous avez raison, il faut vous aérer. Je m’apprêtais à aller me suicider. Je compte me pendre au grand pommier. Souhaitez-vous vous joindre à moi ? Bienvenue à la clinique psychiatrique Beausoleil ! Demeure de charme abritant des pensionnaires hors du commun. Ce petit monde vit en harmonie sous le regard bienveillant de Marguerite, l’infirmière en chef, et du mystérieux Dr Petitpas. Soudain, tout change quand Luc, nouveau patient, fait une entrée fracassante. Cette arrivée et l’apparition d’un nouveau directeur sans scrupules bouleversent un quotidien bien réglé. Les patients vont devoir prendre les choses en main… C’est le début d’une aventure de folie !

14 avril 2021 : Les deux vies de Lydia Bird, de Josie Silver (Charleston)

Lydia et Freddie. Plus de dix ans d’amour, auquel un terrible accident met brutalement fin. Face au vide, à l’absence, Lydia se laisse sombrer, incapable de poursuivre le fil de sa vie. Jusqu’au jour où elle accepte d’avaler un médicament pour dormir et le miracle se produit : elle se réveille au côté de Freddie, bien vivant. Alors, Lydia se met à vivre pour ses nuits. Chaque soir, elle avale un cachet et vole quelques heures, des morceaux de la vie qui aurait dû être la sienne. Et chaque jour elle s’éloigne un peu plus du monde des vivants. Jusqu’au jour où elle doit choisir entre ces deux vies parallèles, entre ce monde artificiel dans lequel se déroule sa vie avec Freddie et celui dans lequel Freddie n’est plus mais où tout le reste est encore possible. Un roman puissant et bouleversant sur les choix que la vie nous offre.

21 avril 2021 : Une toute petite minute, de Laurence Peyrin (Calmann-Lévy)

New York, 31 décembre 1995. Madeleine, 17 ans, pense à la soirée du Nouvel An qu’elle va passer avec celle qui est plis qu’une sœur pour elle, sa meilleure amie, Estrella. Juin 2016. Madeleine, 38 ans, sort de prison. Pendant cette fameuse nuit de réveillon, elle a tué Estrella. Personne n’a jamais su ce qui s’était passé. Elle n’a demandé aucune circonstance atténuante et a effectué ses vingt ans de prison jusqu’au dernier jour. Ce matin, une voiture la conduit vers la maison familiale des Hamptons où son père n’est plus – mort de chagrin. Mais Madeline ne sait pas quoi faire d’elle-même. Comment reprendre le cours de cette vie interrompue à l’adolescence ? Parler à des gens qui ne savent pas de quoi on est coupable ? Renouer avec une petite sœur qu’on a pas vue devenir mère ? Vivre et y trouver un sens ? Mad va chercher le bon chemin, pas après pas, dans les dunes des Hamptons, dans les jardins des belles maisons qui l’embauchent, dans les petits gestes d’entraide échangés. Et peut-être finira-t-elle par accepter que certains, sa mère enfin reconnue comme telle, ou Ezra, le cuisinier qui ressemble à un pirate, puissent l’aimer quand même…

29 avril 2021 : Sous un grand ciel bleu, de Anna McPartlin (Cherche-Midi)

TOME 2 – Suite de Les derniers jours de Rabbit Hayes – Rabbit Hayes est morte, laissant derrière elle une famille brisée par le chagrin. Désespérée, sa mère Molly se questionne sur sa foi tandis que son père Jack s’enferme dans le grenier durant des heures pour se perdre dans ses journaux intimes. Et peut-être son passé. C’est à Davey, son frère, qu’on confie la garde de Juliet, douze ans, que Rabbit élevait seule. Mais comment aider Juliet à surmonter son chagrin quand lui-même parvient à peine à faire face au sien ? Il faudra du temps et beaucoup de courage aux Hayes pour réinventer leur vie ensemble. Mais le souvenir radieux de Rabbit et l’amour inconditionnel qui relie chaque membre de cette famille peu conventionnelle sauront leur faire traverser cette épreuve. Il y aura des sourires qui transperceront la tragédie et beaucoup, beaucoup de fantaisie pour que chacun profite pleinement de cette vie, comme Rabbit l’aurait voulu.

Certaines de ces sorties vous tentent-elles ?

13 réflexions sur “Parutions littéraires • Avril 2021

  1. Que de tentations en avril 😀 !

    Déjà j’ai énormément envie de lire le nouveau roman de Maggie O’Farrell. Elle venait souvent acheter des livres à la librairie écossaise où je travaillais il y a quelques années. C’est une femme adorable et j’adore sa plume.
    Le roman historique de Edward Carey m’intéresse aussi ça doit être passionnant de découvrir la vie de celle qui va devenir Mme Tussaud.
    John Boyne est un auteur que j’adore. En plus ce sujet des dérives de l’Eglise catholique en Irlande est aussi un sujet qui m’intéresse.
    J’ai tellement eu de bons échos du livre Les derniers jours de Rabbit Hayes il faut absolument que je le lise avant que le second tome sorte.

    Bref que de belles lectures en perspective 🙂

    1. Coucou ! Oh c’est génial cette anecdote ! ça doit te faire de beaux souvenirs! Si le sujet t’intéresse, je te conseille le roman de John Boyne « Les fureurs invisibles du coeur » qui est incroyable ! Et aussi évidemment Rabbit Hayes ❤

  2. J’ai déjà prévu de lire Kerozene, car j’avais adoré La vraie vie.
    Et j’espère bientôt découvrir la suite des Derniers jours de Rabbit Hayes, que j’avais adoré découvrir grâce à toi !

  3. Le premier livre d’Adeline Dieudonné m’avait beaucoup marqué donc j’attendrai ton précieux avis ! Quant aux autres, Jodi Picoult me tente bien, le bonheur de relire Laurence Peyrin également et j’ai acheté d’occasion tous les livres d’Anna MC Partlin donc je vais devoir m’y mettre si je veux lire la suite ! Belle fin de journée à toi et mille mercis pour cette nouvelle chronique ☼

  4. Coucou ma belle, j’ai lu les deux vies de Lydia Bird en tant que lectrice charleston et ça a été un coup de coeur immense, j’ai aussi eu la chance de lire Sous un grand ciel bleu et j’ai été bouleversée par l’histoire, et je me suis énormément attachée aux personnages. Deux lectures que je conseille les yeux fermés ! Super article, j’adore ! Doux week-end !

  5. Je suis bien tentée par « Kérozène », le tome 2 de « Les derniers jours de Rabbit Hayes », le Joddi Picoult et le livre de Laurence Peyrin !

  6. « Kérozène » parce que j’ai tellement aimé le précédent livre d’A Dieudonné, « face à la mer immense » et « Petite »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.