Le bazar du zèbre à pois • Raphaëlle Giordano

Comme tout le monde, j’ai souvent entendu parler de Raphaëlle Giordano, mais je n’avais encore jamais lu l’un de ses romans. Son nouveau titre « Le Bazar du zèbre à pois » est en librairie aujourd’hui, et j’ai eu l’occasion de le lire avant sa sortie.

Résumé …

Basile, inventeur, agitateur de neurones au génie décalé, nous embarque dans un univers poético-artistique qui chatouille l’esprit et le sort des chemins étriqués du conformisme. De retour à Mont-Venus, il décide d’ouvrir un commerce du troisième type : une boutique d’objets provocateurs. D’émotions, de sensations, de réflexion. Une boutique « comportementaliste », des créations qui titillent l’imagination, la créativité, et poussent l’esprit à s’éveiller à un mode de pensée plus audacieux ! Le nom de ce lieu pas comme les autres ? Le Bazar du zèbre à pois. Giulia, talentueux « nez », n’en est pas moins désabusée de cantonner son talent à la conception de produits d’hygiène. Elle rêve de sortir le parfum de ses ornières de simple « sent-bon » et de retrouver un supplément d’âme à son métier. Arthur, son fils, ado rebelle, fâché avec le système, a, lui, pour seul exutoire, ses créations à ciel ouvert. Il a le street art pour faire entendre sa voix, en se demandant bien quelle pourra être sa voie dans ce monde qui n’a pas l’air de vouloir lui faire une place. Trois atypiques, trois électrons libres dans l’âme. Quand leurs trajectoires vont se croiser, l’ordre des choses en sera à jamais bousculé. C’est à ça que l’on reconnaît les « rencontres-silex ». Elles font des étincelles… Le champ des possibles s’ouvre et les horizons s’élargissent. Louise Morteuil, elle, est rédactrice en chef du Journal de la Ville et directrice de l’association Civilissime. Elle se fait une haute idée du rôle qu’elle doit jouer pour porter les valeurs auxquelles elle croit : Cadre, Culture, Civisme… Choc des univers. Forte de ses convictions en faveur du bien commun, elle se fait un devoir de mettre des bâtons dans les roues du Bazar du zèbre à pois…

Mon avis …

Comme son titre l’indique, ce roman débute avec l’ouverture de boutique « Le bazar du zèbre à pois » un beau jour dans le centre-ville de Mont-Vénus. Une enseigne au nom très original qui va, par son existence même, bouleverser de nombreuses vies au sein de cette ville au quotidien bien routinier. Dans les ruelles du centre ville, cet endroit bouscule, interroge, interpelle avec son concept un peu loufoque de magasin, dans lequel on peut trouver toutes sortes d’inventions inédites et insolites. Si certains clients se prennent immédiatement d’intérêt pour ce qu’il propose, ce n’est pas le cas de tous. Son propriétaire, c’est Basile, et c’est autour de lui que vont graviter tous les autres personnages du roman.

Il y a tout d’abord Arthur, lycéen passionné de graff’ qui peine à trouver sa place face à tous ces adultes qui ne le comprennent pas.. Il y a aussi Giulia, sa maman, qui fait ce qu’elle peut pour élever son fils seul, et qui se perd un peu plus chaque jour dans un métier qui ne lui apporte plus l’épanouissement de ses débuts. Et enfin, il y a Louise, une femme sévère, très impliquée politiquement, bien décidée à faire régner l’ordre au sein de la ville. Tous ces personnages n’ont rien en commun mais l’autrice nous les rend familiers, humains aussi, et on suit leur évolution avec beaucoup d’intérêt. L’arrivée de Basile dans leur vie va être un bouleversement, à de nombreux niveaux. Avec son âme d’artiste, sa créativité, sa folie, il va insuffler beaucoup de renouveau et d’envie de changement autour de lui. Sa devise, c’est un peu « rien n’est impossible », et j’ai aimé les réflexions qu’ils apporte au roman. Les chemins de chaque personnage sont inspirants, et nous questionnent forcément à titre plus personnel.

J’ai vraiment beaucoup aimé les différents caractères des personnages du roman, et notamment celui d’Arthur qui m’a touchée car il représente vraiment les ados d’aujourd’hui, bien souvent incompris et pourtant passionnés, qui ne demandent qu’à ce qu’on leur permettre d’exprimer leurs talents. Sa maman est également un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Elle est comme une fleur qui renaît, et la voir sourire à nouveau, danser, vivre est assez émouvant. L’autrice aurait pu aller plus loin je pense dans le développement de certains personnages, et notamment celui de Louise qui me semblait vraiment intéressant dans l’extrême qu’elle pouvait représenter, et l’évolution de son personnage manquait selon moi d’un peut de réalisme. Je suis en tout cas ravie d’avoir enfin pu lire Raphaëlle Giordano avec ce nouveau roman qui fut une jolie bulle inspirante pendant quelques jours de lecture.

Pour résumer …

Raphaëlle Giordano décrit, avec ce roman, comme des vies qui se croisent peuvent changer le destin de chacun d’entre eux. Une lecture inspirante et surtout très divertissante.

Ma note : ★★★★★☆
(14/20)

Cette chronique est sponsorisée.

5 réflexions sur “Le bazar du zèbre à pois • Raphaëlle Giordano

  1. je n’ai encore jamais lu cette auteure, la plus part des vais que je lis sont assez mitigés . Je la découvrirai je pense par son roman graphique .

  2. Comme beaucoup j’ai lu un seul roman d’elle Ta vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une et j’avais adoré ! Ton article donne envie de repasser un bon moment avec un de ces romans… 😍

  3. Je viens de terminer ce roman de Raphaëlle Giordano et j’ai été quelque peu déçue, ces précédents romans m’avait laissés un meilleur souvenir. J’ai été beaucoup moins emballé par le sujet, de plus la fin m’a laissé un peu perplexe.

Répondre à Mathilde Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.