Nellie Bly : Dans l’antre de la folie • Virginie Ollagnier et Carole Maurel

J’ai souvent entendu parler de Nellie Bly sans jamais avoir rien lu à son sujet. La sortie de cette BD début 2021 m’a donc forcément beaucoup tenté, surtout étant donné mon amour pour les dessins de Carole Maurel.

Résumé …

Pour mener son enquête, elle se fera passer pour folle. Nellie Bly est complètement folle. Sans cesse, elle répète vouloir retrouver ses « troncs ». Personne n’arrive à saisir le sens de ses propos, car en réalité, tout cela n’est qu’une vaste supercherie. Nellie cherche à se faire interner dans l’asile psychiatrique de Blackwell à New York dans le but d’y enquêter sur les conditions de vie de ses résidentes. Y parvenant avec une facilité déconcertante, elle découvre un univers glacial, sadique et misogyne, où ne pas parfaitement remplir le rôle assigné aux femmes leur suffit à être désignée comme aliénée. L’histoire vraie de la pionnière du journalisme d’investigation et du reportage clandestin. Un récit poignant porté par le mépris de l’injustice et des persécutions, enrobé d’un graphisme élégant.

Mon avis …

Quel coup de coeur ! Pour avoir lu déjà plusieurs BD illustrées par Carole Maurel, celle-ci est à mes yeux l’une de ses plus réussies, et le dessin, les couleurs et l’atmosphère qu’elle réussit à instaurer font vraiment toute la beauté de ce livre. Le texte et les dessins s’associent si bien qu’on ne peut que lire cet ouvrage avec une folle intensité, en ayant presque la sensation de pénétrer dans l’histoire aux côtés de Nellie Bly.

C’était là tout le pari de Virginie Ollagnier : faire connaître cette femme au plus grand nombre, elle qui n’est pas forcément présente dans l’Histoire que l’on nous enseigne, et adapter en BD une partie de sa vie, sans doute la plus connue. A une époque où les femmes n’avaient pas leur place dans des milieux masculins comme celui du journalisme, elle va pourtant s’imposer grâce à son courage et à sa détermination. Pendant dix jours, elle va se faire interner dans l’asile pour femmes de l’île de Blackwell.

De cet internement, elle va recueillir des témoignages mais surtout expérimenter elle-même ce que vivent de nombreuses femmes à l’époque. Considérées comme aliénées, folles, dérangeantes, elles sont enfermées et mal traitées. Sans soins médicaux, sans confort et surtout sans aucun réel diagnostic médical, elles sont cachées de la société, basculant forcément alors dans la folie. Nellie va assister à cela et le vivre elle-même, découvrant un enfer que personne ne pourrait réellement imaginer. Elle va ainsi pouvoir témoigner publiquement, en espérant dénoncer des pratiques inhumaines, et ainsi sauver ces femmes et toutes les futures internées.

C’est réellement au péril de sa propre vie et de sa propre santé mentale que Nellie va expérimenter cet internement. Parce qu’aller sur le terrain lui semblait être la seule manière d’obtenir la vérité, elle va non seulement se faire une place dans le milieu du journalisme, mais aussi réinventer l’exercice de cette profession. Cela en fait une femme inspirante dont le parcours et la vie ont marqué son époque.

J’ai déjà lu plusieurs livres sur ces époques où les femmes étaient enfermées, et ce sont toujours des sujets qui me passionnant, car touchant à la condition féminine à travers l’Histoire. Cette BD apporte encore un autre regard en abordant une époque différente, et en nous permettant de saisir combien de femmes étaient réellement sacrifiées, surtout quand elles étaient en situation de précarité.

La BD se conclue par des interviews de l’autrice et de l’illustratrice détaillant ainsi tous les contours de leur travail et nous permettant de mieux comprendre leur approche de la vie de Nellie Bly. On referme cette BD en ayant une seule envie : ouvrir les récits de Nellie Bly pour se plonger dans ses témoignages précieux, découvrir encore plus précisément la femme qu’elle était réellement et s’assurer que son travail continue à éclairer les générations à venir. C’est sans doute le plus beau compliment que l’on pourrait faire aux autrices de cette BD qui ont réussi avec talent à redonner vie à cette femme incroyable.

Pour résumer …

Merveilleuse BD pour nous faire découvrir Nellie Bly qui a brisé tous les codes pour donner une voix à celles qui n’en avaient pas, et pour se faire une place dans le milieu très fermé et masculin du journalisme.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

Une réflexion sur “Nellie Bly : Dans l’antre de la folie • Virginie Ollagnier et Carole Maurel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.