Ne m’oublie pas • Alix Garin

Cette BD faisait partie de celles que je voulais absolument lire parmi les sorties de 2021 et je l’ai donc empruntée à la médiathèque pour la découvrir.

Résumé …

La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d’Alzheimer. Face à son désespoir, elle prend la décision de l’enlever de la maison de retraite et de prendre la route en quête de l’hypothétique maison d’enfance de sa mamie. Une fuite, une quête, un égarement, l’occasion de se retrouver ? A moins que ce ne soit plutôt des adieux…

Mon avis …

On a beau parler beaucoup de la vieillesse et j’ai beau lire de plus en plus sur la maladie d’Alzheimer, cela n’en rend pas moins les ouvrages moins touchants. L’approche d’Alix Garin pour évoquer la fin de vie m’a évidemment touchée, et je crois que cette BD ne pourra laisser personne insensible. Alors que sa grand-mère est en maison de retraite et ne semble absolument pas heureuse, Clémence culpabilise. Elle a la sensation de l’abandonner, elle qui se rappelle encore les moments partagés avec sa mamie, alors qu’elle était petite. En lui rendant visite, elle se rend compte que si sa mamie perd la tête, elle a toujours des rêves et elle décide alors de faire une folie en la kidnappant sans le dire à personne.

Elle l’emmène alors pour un road trip à travers la France, avec pour objectif de lui permettre de retrouver la maison de son enfance. Sauf que rien ne va se passer comme prévu, évidemment, car la maladie est bel et bien présente, et si la mamie de Clémence a quelques instants de lucidité, elle souffre aussi d’absences effrayantes. L’autrice laisse également une place au personnage de Clémence qui essaie de se construire avec sa propre personnalité, son histoire et ses liens familiaux.

J’ai trouvé que tout n’avait pas été suffisamment développé ce qui fait que cette BD n’a pas été un coup de coeur, mais j’ai tout de même été profondément touchée par sa fin et par le message qu’elle véhicule. Elle donne envie de serrer dans ses bras les personnes que l’on aime et de profiter de la vie et de chaque instant, car elle défile à toute vitesse.

Pour résumer …

La maladie d’Alzheimer est au coeur de cette BD d’Alix Garin qui, à travers un road trip inattendu, nous emmène à la recherche de l’instant présent, quand la vie défile à toute vitesse. C’est une lecture touchante et une réflexion bouleversante sur la fin de vie.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

6 réflexions sur “Ne m’oublie pas • Alix Garin

  1. Je l’ai lu il y a quelques temps et je l’ai bien aimé aussi même si effectivement, il m’a manqué quelque chose pour le coup de coeur mais on ne peut pas avoir de coup de coeur à chaque lecture 🙂 De la nuance, c’est bien aussi ! Belle journée à toi.

  2. Je suis assez d’accord avec ton appréciation, c’est une belle lecture, mais il manque un petit quelque chose… Mais c’était chouette quand même ! 😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.