Le bal des folles • Arianna Melone, Véronique Cazot et Victoria Mas

Le bal des folles est l’un des romans les plus marquants que j’ai pu lire au cours de ces dernières années. L’annonce de son adaptation cinématographique et en BD a donc été synonyme d’une grande joie pour moi, et je me suis procurée la BD dès sa sortie.

Résumé …

Quand l’invisible au féminin fait vaciller le patriarcat ! Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, et autres mousquetaires. D’un côté, les idiotes et les épileptiques ; de l’autre, les hystériques, et les maniaques. Ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations du professeur Charcot, neurologue fameux qui étudie alors l’hystérie. Parmi ses patientes, Louise, Thérèse, ou Eugénie. Parce qu’elle dialogue avec les morts, cette dernière est envoyée par son propre père croupir entre les murs de la Salpêtrière. Mais la jeune femme n’est pas folle, et le Bal qui approche sera l’occasion d’échapper à ses geôliers.

Mon avis …

Avant toute chose, si vous n’avez pas encore lu le roman, je ne peux que vous encourager à le faire au plus vite. Ensuite, la BD est absolument incroyable et complètement à la hauteur de cette pépite littéraire. Les dessins m’ont envoutée et sont d’une douceur absolue, apportant à cette histoire un regard particulier qui ne peut que nous transporter. On est ainsi plongés dans une époque et ces couleurs pastel ne font que se révéler encore davantage la violence de ce qui est raconté.

J’avais beau connaître le roman et donc l’histoire racontée par Victoria Mas, cela ne m’a pas empêchée d’être une nouvelle fois bouleversée par les personnages, révoltée par les situations décrites, et encore plus scandalisée de savoir que cela a existé, sans pour autant que l’on en parle beaucoup dans les manuels scolaires. Cette histoire, c’est celles de femmes internées de force à La Salpêtrière, parce qu’elles dérangeaient d’une manière ou d’une autre. C’est encore une fois l’illustration des violences subies par les femmes, des vies qu’on a sacrifiées au nom de la bien-pensance et de la réputation.

C’est une merveilleuse chose que cette adaptation ait été réalisée. J’espère que cela fera découvrir à encore plus de lecteurs cet aspect de l’Histoire et ces personnages féminins d’une force inoubliable. La BD leur rend hommage de la plus belle des manières. Il ne me reste maintenant plus qu’à voir le film, mais je suis certaine qu’il sera également à la hauteur de ce joli bijou.

Pour résumer …

J’avais tellement aimé le roman, et cette adaptation est à son image : sublime, bouleversante, révoltante et importante. A lire absolument et à mettre entre toutes les mains, pour ne pas oublier les violences subies par les femmes à cette époque.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

3 réflexions sur “Le bal des folles • Arianna Melone, Véronique Cazot et Victoria Mas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.