Mauvais genre • Chloé Cruchaudet

Dernièrement, j’ai eu envie de lire enfin tout plein de BD qui trainaient dans ma bibliothèque depuis très longtemps. Parmi elles, « Mauvais genre », que l’on m’avait offert en 2015 et que je comptais bien lire, le sujet me tentant beaucoup. Merci à Sarah pour ce cadeau.

Résumé …

Paul et Louise s’aiment, Paul et Louise se marient, mais la Première Guerre mondiale éclate et les sépare. Paul, qui veut à tout prix échapper à l’enfer des tranchées, devient déserteur et retrouve Louise à Paris. Il est sain et sauf, mais condamné à rester caché dans une chambre d’hôtel. Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d’identité. Désormais il se fera appeler… Suzanne. Entre confusion des genres et traumatismes de guerre, le couple va alors connaître un destin hors norme.

Mon avis …

Quand il part combattre pour défendre son pays, Paul ne s’attend pas à traverser l’horreur, ni à être contraint de déserter pour survivre. S’il est retrouvé, la peine de mort l’attend, alors il va choisir de se travestir pour se cacher. S’inventer une nouvelle identité, avec la complicité de sa femme, Louise. Ensemble, ils sont prêts à tout pour que le destin rayonne à nouveau, quitte à être un couple pas comme les autres, en secret. Elle aide Paul à devenir Suzanne, à se forger sa nouvelle personnalité. Elle lui prête des vêtements, lui inculque les gestes nécessaires à être crédible en tant que femme, et lui permet d’intégrer des cercles féminins.

En devenant Suzanne, Paul va devoir se redécouvrir, s’approprier son nouveau corps, forcément un peu transformé, mais surtout croire à sa nouvelle personnalité. Pourtant, ses fantômes restent bien présents et le traumatisme de la guerre est plus que jamais omniprésent. Il va se perdre dans la nuit, dans l’alcool, quitte à renier celui qu’il était. Il est terrible d’assister à cette auto-destruction, de voir que Paul lutte contre ses démons comme il peut, tout en en devenant un autre lui-même. Ses actes sont parfois révoltants, surtout envers Louise, et pourtant, la psychologie du personnage est si réussie et si bien creusée que son personnage en reste malgré tout assez bouleversant.

Je n’avais pas vraiment relu le résumé avant de commencer cette BD et j’avais envie de me laisser surprendre par l’histoire. Ce fut réellement le cas, du début à la fin. J’ai aimé les dessins, leur noirceur et l’histoire, à la fois déstabilisante et très touchante. Le personnage de Paul est aussi détestable que bouleversant de douleur et de vulnérabilité et il fait de cette BD un petit bijou de complexité.

J’ai aimé la délicatesse avec laquelle cette histoire est racontée et surtout toutes les nuances qu’elle comporte. Jusqu’à la fin, j’ai été surprise, et j’ai eu envie de continuer à suivre, avec avidité, l’histoire de Louise et de Paul. C’est une histoire très particulière mais qui saura sans aucun doute vous toucher profondément grâce à sa complexité et à son humanité.

Pour résumer …

Une histoire très surprenante qui a su profondément me toucher par son humanité et sa complexité. Bien que déstabilisante, elle traite en profondeur ses personnages et nous offre une histoire bouleversante.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

4 réflexions sur “Mauvais genre • Chloé Cruchaudet

  1. Je réalise que cette BD a donné lieu un film que j’ai il y a des mois, « Nos années folles ». En lisant ton article, ton ressenti sur la noirceur et de la déchéance de Paul, je me suis rappelée ce film. J’ignorais totalement c’était une adaptation. De ce que je vois, l’oeuvre originale est toute aussi noire et triste que le film. Du coup, je lirai bien la BD par curiosité et pour mieux me rappeler l’histoire.
    J’avais trouvé le film terrible. La thématique du genre, transgenre, travestissement m’intéressait beaucoup, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi empreint de folie à la fin, même si je ne me souviens pas de tout. J’en avais détesté Paul.

  2. J’ai vu l’adaptation cinématographique « nos années folles », mais je ne savais pas qu’il s’agissait initialement d’une BD. Les dessins ont l’air vraiment très beaux !

Répondre à Alexandra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.