Père & fils, tome 1 • Mi Tagawa

Je n’avais jamais entendu parler de cette série de mangas, terminée en 8 tomes, mais en tombant dessus à la médiathèque, la couverture du premier tome m’a rendue très curieuse et je l’ai alors emprunté.

Résumé …

Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes ! Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ?

Mon avis …

C’est l’histoire d’un père, herboriste itinérant avec son fils, qui tente de se remettre du décès de son épouse. Il a disparu pendant deux ans, et vient enfin de récupérer son fils, essayant tant bien que mal de l’élever malgré l’absence de la femme qu’il aimait. Avec son petit Shiro, il marche et livre à ses patients des remèdes adaptés à leurs maux, puisés dans les ressources de la nature. Mais élever son enfant seul, surtout dans ces conditions un peu atypiques, puisqu’ils vivent beaucoup dans la nature, n’a rien de facile, et il va s’en rendre compte.

Le sujet du manga est très touchant. Au-delà du fait que l’activité du personnage principal, qui est herboriste, est très originale et intéressante à découvrir, c’est son rôle de père et sa relation avec son enfant qui fait la force de ce manga. On assiste à son impuissance face aux pleurs du petit, ne sachant pas ce qu’il doit faire ou ne pas faire pour améliorer les choses. Il essaie de faire de son mieux, mais il a l’impression de ne pas réussir à remplir le rôle qui est le sien. Pour cela, j’ai trouvé que ce manga cassait les codes concernant la parentalité et le rôle du père, souvent minimisé par rapport à celui de la mère.

Les expressions du visage sont assez curieuses, rendant les personnages assez peu appréciables, même si je suppose que cela n’est dû qu’au dessin, car les impressions que j’avais étaient souvent en contradiction avec les textes, plutôt sympathiques. En lisant, il est assez difficile de comprendre certaines réactions des personnages qui peuvent sembler excessives. J’ai donc eu quelques difficultés avec les traits du dessin, et les planches très chargées, qui en font parfois oublier l’essentiel. J’aime un peu plus de simplicité, surtout que le sujet s’y prêtait. Je pense que la suite va permettre à de nombreux sujets d’être approfondis, et notamment le personnage de Miwa qui semble être plein de promesses.

Pour résumer …

Les doutes d’un père qui tente d’élever seul son fils, tout en exerçant son métier atypique d’herboriste itinérant. C’est une histoire touchante, même si j’ai été parfois gênée par les dessins.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

Une réflexion sur “Père & fils, tome 1 • Mi Tagawa

Répondre à Buckette - La bibli d'Amélie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.