Culpa • Géraldine Fiasse

Cette année, j’ai l’occasion de découvrir les parutions de L’Echelle du Temps, et c’est donc avec curiosité que j’ai ouvert cette 4ème publication et découvert au passage une nouvelle autrice belge.

Résumé …

Suzanne est en retard pour prendre son fils à la sortie de l’école. Au volant de sa voiture, elle s’énerve à la fois contre la file arrêtée et Marc, son compagnon. Elle démarre brutalement, tue un jeune homme qui surgit devant elle. Tout s’écroule de sa petite vie rangée. Elle découvre une autre façon de voir les gens. Elle rencontre aussi l’intensité de l’amour. Qui est Marc, ce compagnon devenu si brutal ? Qui est Judith, cette femme sulfureuse et trop amicale ? Qui est derrière les menaces de ce cadavre de rat attaché à la porte de son garage ? A quoi sert ce sentiment de culpabilité dont elle n’arrive à se défaire? Un court et intense roman qui se lit à la vitesse d’un trajet Bruxelles-Paris en Thalys. Sans s’arrêter. Sauf à la station « Destin » !

Mon avis …

Tout commence par son couple. Cela s’est fait progressivement. Un éloignement, puis une trahison. Puis, c’est toute sa vie qui s’est renversée par une seconde d’inattention, un accident. Suzanne a tué quelqu’un par inattention, et c’est toute sa famille et ses proches qui vont s’éloigner d’elle. Par quelques évènements banals, elle va perdre tout ce qu’elle avait toujours connu et remettre en question son existence et ses repères.

Suzanne a longtemps été une épouse, puis une mère. Quitte à s’oublier en tant que femme. Par ces évènements tragiques et les électrochocs qu’ils vont représenter dans sa vie, elle va réaliser qu’elle a perdu la femme qu’elle était autrefois, complètement effacée par son mari et sa maternité. Au fil de ces jours où tout s’effondre autour d’elle, Suzanne va croiser la route d’une femme : Judith.

En elle, elle va apercevoir une amie, celle qu’elle rêvait d’avoir depuis longtemps mais qu’elle ne rencontrait pas. Judith va entrer dans sa vie de façon fulgurante et lui devenir indispensable. Elle va être sa confidente, sa conseillère, la personne à qui elle peut confier ses états d’âme et son mal-être. Mais ce personnage cache aussi beaucoup, et on perçoit un mystère un peu malsain et dérangeant qui fait peser sur le roman une atmosphère vraiment particulière. Cela est accentué par les menaces régulières que reçoit Suzanne, dont on ne connait pas le responsable.

J’ai parfois trouvé que le personnage de Suzanne vivait les évènements de sa vie avec un peu trop de détachement. Il m’a manqué une intensité émotionnelle plus forte pour que ce roman me bouscule encore davantage. Mais l’autrice a tout de même réussi à provoquer chez moi des sensations de malaise jusqu’à ne plus vraiment savoir où elle allait m’emmener. J’ai d’ailleurs été surprise par plusieurs passages que je n’avais vraiment pas vu venir. Dans ce roman très ancré dans le réel, Géraldine Fiasse s’interroge sur les vies qui basculent. C’est à la fois une description du couple, des drames que l’on traverse, mais aussi un thriller psychologique inattendu qui nous intrigue forcément beaucoup.

Pour résumer …

Quand la vie bascule par un enchainement d’évènements .. C’est ce que va traverser Suzanne, qui va voir toute sa vie être remise en question. Ce roman plein de mystère, parfois dérangeant, aura su me surprendre à de nombreuses reprises.

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Cet article est sponsorisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.