Des âmes qui vivent • Delphine Maarek

S’il y a bien un genre littéraire que j’ai délaissé ces dernières années, ce sont les nouvelles. Et j’aimerais vraiment y remédier en en lisant davantage. Découvrir ce recueil de nouvelles de Delphine Maarek était donc la parfaite occasion, puisqu’il sort en librairie aujourd’hui.

Résumé …

Une femme qui observe à la fenêtre son voisin transi d’amour. Un mentor qui raconte à son protégé l’importance du pardon au sein d’un couple. Une partie de Time’s up qui donne naissance à un jeu de séduction. Celui qui désespère en couple, celle qui se perd seule. Ceux qui sont prêts à tout quitter, ceux qui se damneraient pour une autre chance. Ceux qui ne sont que tendresse et ceux qui ont laissé l’amertume s’inviter. L’amour est singulier, mais il tisse à lui seul le lien entre ces personnes du quotidien.

Mon avis …

J’ai été délicieusement surprise par ce recueil de nouvelles, alors que le challenge était loin d’être gagné. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, je trouve que l’exercice est difficile puisqu’il faut réussir à intéresser le lecteur suffisamment pour qu’il ait envie de lire les nouvelles les unes après les autres, qu’il réussisse en seulement quelques pages à comprendre le contexte et à s’attacher aux personnages, sans pour autant qu’il ne soit frustré que chaque histoire ne soit pas davantage développée. C’est un peu ce que je reproche aux nouvelles en général. Elles ont un certain potentiel, mais je ressens toujours un « trop peu ». Je n’ai pas eu cette impression-là en lisant celles de Delphine Maarek. Elle a même réussi, en quelques lignes à peine, à me surprendre !

Avec la toute première nouvelle déjà, le ton était donné puisque j’ai été prise dans cette courte histoire, qui pourrait être un peu banale, quand j’ai compris que l’autrice préservait un effet de surprise qui a vraiment complètement fonctionné sur moi. J’ai d’ailleurs retrouvé ce sentiment que l’autrice avait joué avec son récit dans la nouvelle « L’heure bleue » et j’aime avoir envie de relire entièrement un texte quand la fin m’a autant étonnée. Les thématiques sont celles de la relation amoureuse et du couple, par de multiples angles d’approche. On y rencontre des couples installés, des couples naissants, des couples qui se déchirent. Delphine Maarek y aborde la complexité du sentiment amoureux et de la vie de couple en général, et je crois que chacun saura s’y retrouver d’une manière ou d’une autre, tant elle écrit avec réalisme sur ce sujet.

J’ai aimé le romantisme avec lequel ces nouvelles sont écrites, mais aussi la dureté des mots, pour décrire les moments les plus durs et les émotions les plus violentes. Parce que l’amour ne peut être qu’excessif, que ce qu’il nous fait vivre et ressentir ne peut être qu’électrique, l’autrice a su dessiner toutes ces palettes avec beaucoup de justesse, jusqu’à même décrire le caractère abusif de certaines relations. Parfois avec tendresse, d’autres fois avec douleur ou avec rage, Delphine Maarek nous entraine dans des nouvelles aussi vivantes les unes que les autres, où tout sonne juste, tout simplement. Bien sûr, certaines nouvelles m’ont davantage touchées que les autres, et la fin était également une belle surprise qui aurait, à mon sens, mérité d’être un peu plus développée, car l’idée était très bonne. Je suis très contente d’avoir lu Delphine Maarek, et cela m’a donné très envie de lire son premier roman qui est épistolaire et qui a l’air absolument génial ! Une jeune autrice à suivre attentivement …

Pour résumer …

Une évocation de l’amour, qu’il soit doux ou violent, naissant ou déchiré, par des nouvelles extrêmement vivantes. Une lecture fluide, et une construction très intéressante qui a fait de cette lecture une belle surprise.

Ma note : ★★★★★☆
(14/20)

Cette chronique est sponsorisée.

Une réflexion sur “Des âmes qui vivent • Delphine Maarek

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.