Les indésirables • Kiku Hughes

Cette BD sortie début 2021 me tentait beaucoup de par sa thématique et les avis que je voyais passer à son sujet.

Résumé …

Kiku a 16 ans. Americano-japonaise, elle se sent déconnectée de son héritage japonais et en sait peu sur l’histoire de sa famille qui cultive le secret. Alors qu’elle est en vacances avec sa mère à San Francisco, elle se retrouve brusquement dans les années 1940, propulsée dans un des camps qui a fleuri sur le territoire américain au lendemain de Pearl Harbor. Parquée, Kiku partage le quotidien de sa jeune grand-mère et de 120 000 citoyens nippo-américains déchus de tous leurs droits civiques par leur propre gouvernement, car accusés d’être des ennemis de la nation…

Mon avis …

Cette histoire est inspirée de faits réels puisque c’est l’histoire de sa propre famille qu’a choisi de raconter Kiku Hugues par le biais de cette BD. Pour cela, elle a également ajouter une petite dose de fantastique à son récit puisque son héroïne va, du jour au lendemain, se retrouver propulsée à l’époque de sa grand-mère. C’est cet aspect « voyage dans le temps » qui fait aussi l’originalité de cette BD, et cela m’a beaucoup plu car j’ai trouvé qu’il apportait vraiment que chose. A travers les yeux d’une adolescente de notre époque, elle décrit les réalités historiques et les compare en permanence avec notre mode de vie et nos privilèges actuels. Je pense que cela est très pertinent pour permettre notamment aux adolescents de s’identifier à cette histoire et d’en saisir aussi toute l’importance.

Je dirais donc qu’il s’agit d’une BD à destination des ados, mais aussi des adultes bien entendu. Le sujet est tellement important, puisque l’autrice raconte les camps de détention américains dans lesquels étaient enfermés les nippo-américains dans les années 40. Kiku en a déjà entendu parler bien sûr, mais en arrivant elle-même dans ce camp et en vivant le quotidien d’une jeune japonaise enfermée, elle va réaliser qu’elle ignore en réalité tout de ce qu’ont pu vivre ses ancêtres.

« Ils peuvent nous terroriser, mais pas nous forcer à oublier. »

On découvre avec Kiku ces évènements révoltants qui ont été oubliés aujourd’hui mais qui ont marqué tout un peuple. Je suis toujours passionnée par les ouvrages historiques et celui-ci n’a vraiment pas fait exception. J’ignorais également beaucoup de cette partie de l’Histoire américaine, et je pense qu’il est d’autant plus important de s’en rappeler aujourd’hui, alors que certains politiques tentent de recréer des barrières entre les peuples et les êtres humains au nom de la sécurité ou de l’identité d’une nation.

Je ne peux que vous recommander cette lecture qui, en plus d’être vraiment passionnante et riche d’informations, possède une grande originalité par ces voyages dans le temps qu’effectue l’héroïne. Le devoir de mémoire nous concerne tous, et cette bande dessinée contribue à rappeler ce qu’ont vécu des milliers de personnes, privées de liberté juste parce qu’elles étaient japonaises.

Pour résumer …

Inspirée par l’histoire de sa famille, l’autrice raconte à hauteur d’adolescente les camps de détention dans lesquels étaient enfermés les nippo-américains pendant la seconde guerre mondiale. Passionnant et à mettre entre les mains de tous les ados et adultes.

Ma note : ★★★★★★
(19/20)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.